It is coming … (sans image de clown sauf celle lĂ  đź¤ˇ)

Bonjour !

J’espère que votre week-end  s’est bien passĂ© et que vous avez profité du soleil en ces premiers jours d’automne!!

J’ai eu la chance d’aller deux fois au cinĂ©ma cette semaine pour voir deux productions totalement diffĂ©rentes !

 

Pièce de théâtre :

La première fois, pour aller voir une projection de la pièce  Cyrano de Bergerac par Denis Podalydès. Bon, je n’ai pas vraiment accrochĂ© avec l’histoire, mais la mise en scène et les acteurs Ă©taient gĂ©niaux ! Si vous avez l’occasion de la voir, foncez! Les acteurs de la ComĂ©die Française sont excellents. C’est vraiment une bonne entrĂ©e dans le monde du théâtre.  

ob_58bb8f_ectac-film-cyrano-de-bergerac-comedie

Les cinĂ©mas PathĂ© font souvent des projections programmĂ©es de pièces de théâtre, de ballets ou encore d’opĂ©ras. Ça coĂ»te moins cher, et on peut assister Ă  des reprĂ©sentations qui ont eu lieu dans d’autres pays. 

 

 

It (avec deux spoilers sans conséquence ^^):

Je suis ensuite aller voir It , nouvelle adaptation du célèbre roman de Stephen King.

Ca

J’avoue ne pas particulièrement apprĂ©cier ses livres car ils sont comme des soufflĂ©s ratĂ©s: il ne sait pas Ă©crire une fin. Soit tout est plus qu’Ă©vident très tĂ´t dans le rĂ©cit , sans suspens, Soit je ne devine pas mais la fin est bizarre (mais dans le mauvais sens) , et fait retomber tout le suspens. De plus , j’entends et je lis assez souvent qu’il est le maĂ®tre de la peur. Euh…..? Non. Non non et non. Il y a du suspens, un peu, mais il n’Ă©crit pas des histoires de peur. Bref, vous l’aurez compris: je n’accroche pas du tout avec ses rĂ©cits. Sauf pour  Shining ,qui est l’exception qui confirme la règle: j’adore le livre et les deux adaptations, notamment le tĂ©lĂ©film que je trouve très rĂ©ussi et qui plonge bien le spectateur dans l’ambiance !

(J’avais d’ailleurs commencĂ© Ça il y a très longtemps de cela et n’avait pas rĂ©ussi Ă  le finir. Je ne me souviens pas du tout de l’histoire du livre Ă  vrai dire…. )

 

Je suis donc aller voir It au cinéma, sans a priori, malgré la déception pour le téléfilm  de 1990 (qui comptait pourtant de très  bons acteurs, comme Tim Curry).

 

La nouvelle adaptation de ce livre sorti en 1986 vaut-elle le coût ?

La salle de cinéma était pleine, pleine de personnes de tout âge. Si en Amérique il est interdit au moins de 17 ans, pas en France.

Alors je suis plutĂ´t d’accord sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un film d’horreur, vous pourrez dormir tranquille le soir Ă  moins d’ĂŞtre atteint de coulrophobie 🙂 Cependant, un bon gros  quart de la salle criait de peur assez rĂ©gulièrement, malgrĂ© l’annonce scĂ©naristique des jump scares ! Le film fonctionne donc très bien, d’autant qu’il est très bien Ă©crit.

 

Scénario /mise en scène:

Le film est très bien malgrĂ© une petite longueur au milieu. La photographie est superbe, tout comme le cadrage. Les dĂ©cors sont bien faits et les effets spĂ©ciaux… très bien faits!

De plus, si les jump scares fonctionnent bien, il y a quand mĂŞme des rĂ©pliques très bien Ă©crites qui font rires les spectateurs.  Car, comme la figure de Pennywise, Ă  la fois attrayante et effrayante, le film repose aussi sur des rĂ©pliques ou des scènes assez comiques, les touches d’humour renforcent l’aspect inquiĂ©tant de l’histoire.

J’ai beaucoup aimĂ© le dĂ©cor du rĂ©servoir, oĂą Pennywise garde les corps, objets, etc. L’ambiance est plus lugubre, et on ressent bien Ă  ce moment l’horreur de sa prĂ©sence Ă  Derry, depuis des siècles. Le dĂ©cor autour du cirque est aussi très sympa, mĂŞme s’il aurait pu ĂŞtre plus poussĂ©. La scène oĂą Pennywise danse dans le dĂ©cor du cirque est mythique: le mouvement de camĂ©ra, la gestuelle de l’acteur, les flammes, tout montre bien que Pennywise est bien synonyme d’enfer, on est alors dans l’horreur pur. Pennywise est d’ailleurs reprĂ©sentĂ© comme le petit diable qui sort de sa boĂ®te Ă  plusieurs reprises dans le film, de façon dĂ©tournĂ©es, mais aussi Ă  ce moment lĂ , lorsque la boĂ®te Ă  musique s’arrĂŞte et qu’un petit clown en sort. Cela dĂ©finit très bien Pennywise: il se nourrit de la peur, et crĂ©e la peur. Il est ce petit diable qui tente pour ensuite tuer.

Enfin, si certaines scènes du livres sont coupĂ©es, cela n’empĂŞche en rien la comprĂ©hension de l’histoire.

 

Acteurs :

Mention spéciale à tous les acteurs du film: ils jouent absolument tous très  bien, même les rôles secondaires.

Pour Bill SkarsgĂĄrd, qui joue Pennywise, il est EX-CEl-LENT!!!! J’approuve ce choix d’acteur. Quand on connaĂ®t dĂ©jĂ  la filmographie de cet acteur, et mĂŞme de toute la famille (coucou Alexander SkarsgĂĄrd, le grand frère, qui s’est notamment illustrĂ© dans la sĂ©rie  True Blood ou encore le père, Stellan SkarsgĂĄrd,vu dans MillĂ©nium, Will Hunting ou encore Pirates des CaraĂŻbes ). Il joue le rĂ´le Ă  la perfection et fait un sourire… horrifique!  La modification de sa voix et de sa gestuelle est aussi impressionnante. Sa façon de jouer le clown dansant, sans bouger la tĂŞte notamment, est vraiment une rĂ©ussite et donne un aspect surrĂ©aliste au personnage, qui fait vraiment peur (et pas juste parce que je n’aime pas les clowns). D’ailleurs si je trouve que la figure du clown est d’habitude malsaine, pas drĂ´le, ici Pennywise fait vraiment peur, sans le ‘aspect malsain. Il traduit juste une expression de l’horreur pure.

Pour le club des losers, ils sont tous excellents et on s’attache Ă  chacun d’eux (comme au petit Georgie, qui est tellement mignon). Chacun a une personnalitĂ© bien diffĂ©rente qui permet de crĂ©er un groupe uniforme. Ils ont chacun leur place, leur histoire (triste pour la majoritĂ©).  L’actrice, Sophia Lillis, ne dĂ©note pas au milieu de ce groupe de garçons, son intĂ©gration est parfaitement naturelle et son jeu s’accorde très bien aux autres. Et puis, il faut avouer qu’ils ont tous une bonne bouille! Ils jouent tous très bien, acteurs Ă  suivre!

 

Meilleure scène :

Il a Ă©tĂ© assez facile de choisir une scène mĂŞme si certaines sont excellentes. L’une des meilleures scènes pour moi est donc celle dans le garage de Bill, frère de Georgie, lorsque le club des RatĂ©s regardes des diapositives. Sans trop spoiler, l’apparition du clown Ă  ce moment lĂ  est gĂ©niale, autant scĂ©naristiquement que visuellement. Le moment oĂą Pennywise sort du mur est MA-GNI-GI-QUE !!!! L’effet spĂ©cial est super bien fait! On a presque l’impression d’une 3D, et j’ai mĂŞme eu envie de lui faire pouic-pouic, sur les cĂ´tes, tellement l’effet de dimension, de profondeur, est bien rĂ©alisĂ© (bon on est d’accord que je n’irai pas faire pouic-pouic Ă  un clown tueur, mais il est tellement bien fait)!

 

Je n’ai donc qu’un conseil: ne jamais parler Ă  quelqu’un qui se trouve dans un Ă©gout! foncez le voir! Il est vraiment très bien et j’attends la suite avec impatience!

J’espère que cet article cinĂ© vous a plu!

A bientôt, 

Emma.

P.S: Bon par contre, pourquoi avoir choisi une actrice qui a le même sourire que Pennywise?????????? Alors non, elle ne sourit pas souvent au début mais après ça devient assez bizarre de la voir sourire.

P.S (2): Georgie a peur de sa cave, mais pas d’un clown dans un Ă©gout??? Alors oui, c’est un enfant, Pennywise est la figure mĂŞme de cette dualitĂ©, il attire pour faire peur. Mais, une personne dans un Ă©gout? Avec tout un cirque??

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

w

Connexion Ă  %s